Aller au contenu


MEMCAHCED Alert OVH


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 hostsrv

hostsrv

    Nouveau membre

  • Membres
  • 4 messages

Posté 28 mars 2018 - 18:52

Bonjour, à tous et à toutes
Je me permets de venir vers vous cars OVH ma déjà envoyer deux e-mail concernant mon serveur dédie qui à une faille de sécurité avec MEMCACHED .
J'ai essayer le Tuto qui et fourni chez Zimbra mais le serveur ne veut pas du coup j'ai désactiver le service MEMCACHED .


Comment procéder à la manipulation recommandé par Zimbra   :   ici

Voici un Screen de mon serveur :

Image IPB



Je vous remercie

Cordialement .

#2 Klug

Klug

    Zimbra Jedi

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 10 263 messages
  • LocalisationBeaucaire - Gard

Posté 31 mars 2018 - 15:35

il faut utiliser le FQDN du serveur pour les commandes, pas son nom court...
Et des backticks (backquote), pas des apostrophes (quote).

Modifié par Klug, 12 avril 2018 - 14:05.


#3 Media

Media

    Membre avancé

  • Membres
  • 50 messages

Posté 12 avril 2018 - 13:15

@hostsrv

J'ai eu le même problème que vous sur mon serveur, et même avec un nom de serveur correct, la solution proposée par zimbra pour un "single server" ne fonctionne pas. J'ai donc du utiliser la solution avec iptables indiqué pour les "multi servers"
Voir ici https://www.zimbrafr...ed-dans-zimbra/

Et pour info, la syntaxe `zmhostname` indiquée dans la solution de zimbra, utilise des quotes inversés, qu'on obtient en faisant Alt Gr 7 deux fois, et qui ont pour effet, sous Linux, de remplacer ces quotes et leur contenu par la valeur de la variable indiquée entre les quotes.
Version Zimbra : 8.6.0_GA_1225.NETWORK
Serveurs : 1
Comptes : 147
Domaines : 25

#4 Klug

Klug

    Zimbra Jedi

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 10 263 messages
  • LocalisationBeaucaire - Gard

Posté 12 avril 2018 - 14:03

Voir le messageMedia, le 12 avril 2018 - 13:15, dit :

Et pour info, la syntaxe `zmhostname` indiquée dans la solution de zimbra, utilise des quotes inversés, qu'on obtient en faisant Alt Gr 7 deux fois, et qui ont pour effet, sous Linux, de remplacer ces quotes et leur contenu par la valeur de la variable indiquée entre les quotes.
C'est un backtick (ou backquote).

C'est une touche dite "morte" sur le clavier, on l'obtient de manière diverse en fonction du clavier (ie: sur un BEPO ou un Mac, c'est pas "Alt-Gr-7").
Comme elle est morte, il suffit de le faire une fois suivi de la barre espace (pour avoir le backtick seul) ou avec une autre touche, pour avoir un autre résultat : è, à ou ù par exemple.

Ca ne remplace par par une "variable" (celle entre les deux backticks) mais par le résultat de la commande exécutée en shell (parce que oui, "zmhostname", c'est une commande et pas une variable).
Explications/exemples : https://www.nextstep...l-shell-script/

#5 Zimbra Guy

Zimbra Guy

    Zimbra Jedi

  • Modérateurs
  • 5 242 messages
  • LocalisationPlanète Terre

Posté 12 avril 2018 - 15:02

de toute façon les anti-quotes c'est has been, $(command)
Guy Carré, professionel certifié Zimbra, Contributeur Zimbra
tel : +33 (0)9 81 76 22 90 / mail : guy.carre@capensis.fr
http://www.capensis.fr / http://www.canopsis.com / https://community.capensis.org




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)